Publié le : 18 juin 21  |  Lecture : 3 minutes

Transformation digitale : choisir le bon partenaire pour sa communication sur écrans

Dans un projet de digitalisation, le choix d’un partenaire spécialisé en communication sur écrans est un facteur clé de succès.

Les solutions d’affichage dynamique permettent d’accroître sensiblement les ventes. Les commerçants l’ont bien compris : 60 % d’entre eux veulent ainsi utiliser ce levier de communication digitale. Pour garantir une rentabilité maximale sur leur projet, il leur faudra bien sûr veiller à optimiser les frais à l’achat du matériel. Mais pas seulement. Les frais liés à l’installation, à l’intégration et à la gestion du parc d’écrans sont également à prendre en compte. D’où l’intérêt de se faire accompagner par le bon partenaire de transformation digitale…

 

💸 Projet d’affichage dynamique : attention aux coûts cachés…

Les solutions de communication digitale sont un levier puissant de la stratégie omnicanale, porteuse de création de valeurs. Mais pour garantir un ROI optimal sur son projet, il sera bien sûr utile en parallèle de diminuer ses coûts. Une erreur fondamentale consisterait à ne considérer que les frais engendrés par l’achat des écrans. D’autres “frais indirects” peuvent en effet venir grever la rentabilité d’un projet à plus long-terme.

Copy of Branded Cenareo Red (3)

Le coût total de possession (TCO) de l’affichage dynamique récapitule ainsi l’ensemble de ces « frais cachés » qui viennent s’ajouter à l’achat de la solution d’affichage dynamique : installation du matériel, coût du fonctionnement des écrans, maintenance… Des coûts à considérer absolument et qui peuvent (et doivent) être optimisés. 

 

🔂 Ne choisir qu’un seul partenaire pour réduire ses coûts

La meilleure option consiste à choisir l'accompagnement d’un partenaire de transformation digitale unique capable d’intervenir sur toute la chaîne de valeur du projet. Un acteur bien sûr en mesure d’assurer la transparence de la solution de communication digitale, mais également de mettre à profit son expertise sur l’ensemble des phases clés d’un projet.

Cet accompagnement est doublement profitable. Il garantit de réduire les coûts de gestion et de maintenance applicative. Il permet aussi d’améliorer la réactivité et l’efficacité opérationnelle.

 

Rationalisation des coûts : l’exemple inspirant de Boulanger

Boulanger avait ainsi déjà montré la voie en choisissant de réduire drastiquement sa liste de partenaires. Une stratégie qui s’est avérée payante à plus d’un titre. L’entreprise a notamment bénéficié d’une meilleure efficacité opérationnelle, un meilleur suivi des dépenses et des écrans, et des gains de gestion du parc. Au total, l’enseigne a profité d’une baisse de 30 % de ses coûts

Copy of BoulangerS’appuyer sur l’expertise d’un partenaire unique pour mener sa transformation digitale apparaît comme la meilleure option. Mais comment être sûr de faire le bon choix ?

 

🤝 Bien choisir son partenaire de transformation digitale 

Pour identifier l’intervenant idéal, il est primordial de comprendre quel sera son niveau d’intervention sur toutes les étapes clés de son projet d’affichage dynamique :

1) Déploiement 

Une vision claire de la phase de déploiement doit être fournie au client. L’intervenant devra ainsi prouver sa capacité à s’engager sur un planning d’installation, jalonné par la remise de différents livrables qui témoigneront de la bonne avancée du projet. Il devra également montrer qu’il dispose des ressources en interne pour installer la solution logicielle et/ou le parc d’écrans dans les meilleurs délais.

 

2) Onboarding 

Pour s’assurer que les équipes en interne seront capables de prendre facilement les outils en main, le partenaire de transformation digitale devra également prouver qu’il saura procéder à leur montée en compétence. Des formations et la mise à disposition des bonnes pratiques seront ainsi la garantie d’une intégration réussie.

 

3) Suivi et optimisation 

Point d’entrée unique pour toutes les demandes d’un client, un Customer Success Manager est le garant du succès d’un projet. En lien avec les équipes internes du partenaire, il saura assurer le suivi du projet et se montrer force de proposition sur les actions qui permettront d’optimiser les campagnes et leur performance. Son rôle est également de communiquer toutes les informations utiles et de former en continu son client sur les évolutions des outils.

 

4) Support 

« Les écrans étaient dysfonctionnels et finissaient par être éteints par les équipes… sans que nous ne recevions la moindre alerte ».

Marion Montambaux - Boulanger

Voici le type de situation, auparavant vécue par Boulanger, qui doit à tout prix être évitée. Des alertes automatisées doivent ainsi prévenir d’un dysfonctionnement, pour garantir aussi une meilleure réactivité. Le projet est piloté sereinement, avec une efficacité opérationnelle garantie et sans perte d’argent inutile.

 

Avant d’initier un projet phygital, il est donc primordial d’identifier une solution de communication digitale performante et “Plug-and-Play”. Facile à appréhender, elle ne nécessitera qu’une maintenance limitée. Mais le bon partenaire d’une transformation digitale est celui qui saura proposer, en plus de son expertise logicielle, un service et un conseil qui couvre les besoins d’un client sur l’ensemble de son projet. Seul un accompagnement qui combine ces deux dimensions permet de diminuer les coûts sur le long-terme.

En savoir plus sur la solution

 

Cenareo met son expertise phygitale au service d’un accompagnement global de ses clients avec une équipe dédiée au déploiement de chacun de leur projet d’affichage dynamique. Pour une performance des parcs d’écrans durable et optimale.