Publié le : 11 janv. 22  |  Lecture : 3 minutes

Relever le défi du mode de travail hybride et de l’inclusion numérique

Avec Bastien Le Lann de Lecko, cabinet de conseil en transformation digitale interne, nous partageons notre vision pour contrer la vague de désengagement dans le monde du travail.

La crise du Covid-19 a bel et bien bouleversé notre rapport au travail.

Elle a accéléré la transformation digitale des entreprises d’environ 7 ans (McKinsey). De cette accélération, les écarts dans l’usage du numérique se sont creusés : il y a ceux qui ont exploité le changement de contexte pour explorer et progresser (41%), ceux qui ont conservé les pratiques existantes (27%) ou ceux qui ont subi des changements générateurs d’effets négatifs (28%). (Lecko, état de l’art 2021).


En parallèle, le phénomène de la “grande démission” se concrétise : 55% des personnes actives en Août 2021 ont l’intention de chercher un nouvel emploi au cours de 12 prochains mois  (Bankrate). Une tendance qui semble se propager dans le monde entier. Pour contrer cette vague, les organisations doivent se concentrer plus que jamais pour cultiver l’engagement de tous les employés.

Avec Bastien Le Lann, directeur associé de Lecko, cabinet de conseil en transformation digitale interne, nous partageons notre vision pour contrer cette vague de désengagement dans le monde du travail.

  • Quelles sont les évolutions majeures constatées aujourd’hui dans les entreprises ?
  • Quels sont les enjeux et les risques liés à ces changements fondamentaux dans notre manière de travailler ?
  • Quels sont les leviers disponibles d’une transformation digitale inclusive et engageante ?

 

Les outils de communication les plus utilisés doivent évoluer

Le mail reste l'outil de collaboration le plus utilisé dans les entreprises. Les personnels de bureau sont enfermés dans le mail et la visio-conférence tandis que les personnels terrains utilisent majoritairement le mobile pour communiquer. Les Digital Workplace n'arrivent qu'en fin du classement des outils utilisés dans les entreprises avec seulement 29% des répondants. 

Pourtant, les entreprises ont des objectifs stratégiques de digitalisation de plus en plus importants pour engager l'ensemble de leurs collaborateurs face à la hausse du télétravail et du travail hybride.

1 entreprise sur 2 est en phase de mise à l'échelle ou d'optimisation de sa transformation digitale. Elles étaient moins de 20% en 2017.

Gartner 2021

 

Quels enjeux et risques liés aux changements fondamentaux de notre manière de travailler ?

Sortir du "tout e-mail" nécessite de mettre en place des outils digitaux de collaboration. Néanmoins, il ne suffit pas de mettre en place de nouveaux outils sans accompagner le changement. On ne peut pas "moderniser sans transformer" selon Bastien Le Lann pour éviter la fracture numérique et le désengagement des collaborateurs les moins connectés. 

Les Digital Workplaces et les outils de collaboration se sont multipliés ces dernières années sans forcément s'intégrer dans le flux de travail des collaborateurs : pour une transformation digitale réussie, il est nécessaire de bien comprendre les besoins des différents profils de collaborateurs de son entreprise pour leur proposer les solutions les plus adaptés. Il faut réconcilier les collaborateurs à leur environnement numérique de travail en s'intégrant directement là où ils sont, sans multiplier les outils.

Les deskless workers et frontline managers doivent être pris en compte par la communication de l'entreprise via des outils déjà intégrés à leur quotidien. Il est important de les engager autant que les collaborateurs de bureaux puisqu'ils sont le relais local de l'entreprise et de son image.


Quels sont les leviers disponibles d’une transformation digitale inclusive et engageante ?

 

Le premier levier essentiel est de bien comprendre le parcours de ses collaborateurs : il existe différents degrés de maturité numérique selon les positions et fonctions dans l'entreprise. Le canal de communication doit donc être adapté aux différents collaborateurs.

 

Chez la SNCF TER Grand Est, les agents terrains non-connectés représentent 50% des effectifs totaux et ne s'estimaient bien informés qu'à 40%. Pour cette population, l'écran de communication est un relais local ancré dans leur quotidien qui leur permet de ne pas passer à côté de certaines informations importantes venant du siège.

 

Pour les collaborateurs qui font du travail hybride (mix de télétravail et de présentiel), l'enjeu est de les atteindre et les engager sans forcément savoir s'ils sont chez eux ou dans les bureaux. Pour ce faire, Cenareo propose une solution de communication interne multicanale qui permet de pousser des messages engageants sur les écrans physiques ET sur la Digital Workplace déjà en place dans l'entreprise (Microsoft Teams, Google Workspace, Slack...). 

"C'est LE scénario de l'articulation avec l'environnement socle de travail existant. La data doit ensuite permettre de suivre et mesurer la mise en place de ses outils pour accélérer la digitalisation."

Bastien Le Lann, Lecko.

En savoir plus sur la solution