Publié le : 2 nov. 21  |  Lecture : 4 minutes

Magasins du futur : une expérience immersive inédite

Le retail n’a pas fini de se réinventer. De simples magasins physiques, ils deviennent des lieux super connectés qui proposent des expériences inédites à leurs clients.

Désormais, l’expérience client en boutique physique dépend du recours à la technologie. Dans le magasin du futur, le consommateur ne viendra pas uniquement pour effectuer un achat, mais pour vivre une expérience. Le magasin de demain va donc devoir intégrer des technologies pour offrir des expériences toujours plus immersives et personnalisées, afin de s’adapter à des consommateurs exigeants et ultras connectés.

 

Le magasin connecté (synergie physique et digital)

Le secteur du retail se sert de la technologie pour propulser l’expérience client au niveau supérieur : on parle alors de commerce phygital voire d’omnibusiness, faisant le lien entre le réel et le virtuel. Le principe ? Utiliser les données des consommateurs dans le but d’enrichir leur expérience et répondre aux besoins de clients qui souhaitent plus de proximité, de personnalisation et de flexibilité. Ainsi, les magasins du futur sont de plus en plus connectés grâce aux nouvelles technologies :

  • La réalité augmentée : pour essayer les articles dans des cabines virtuelles ;
  • Les puces RFID : puces à radio-identification intégrées dans les étiquettes des articles détectées à l’approche de la caisse, pour ne plus avoir à vider son panier. De cette manière, plus de files d’attente interminables. Le consommateur peut ensuite procéder au paiement sans contact. Elles peuvent également repérer les produits regardés dans les rayonnages par les visiteurs, pour leur proposer une liste d’envies ;
  • Les miroirs digitaux : pour prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux, obtenir des informations sur les produits, consulter la liste d’envie créée par les puces RFID et projeter les articles dans différentes tailles et coloris ;
  • Les drones : pour une livraison en un temps record, où le consommateur le désire.
  • Le portefeuille virtuel : les bons de réduction seront dématérialisés et les achats enregistrés dans le portefeuille virtuel ;
  • Les beacon : petites balises Bluetooth qui envoient différents contenus (push notifications, messages, offres ciblées, etc.) sur les smartphones des visiteurs qui entrent en magasin ;
  • La reconnaissance faciale : des robots accueillent les clients et réalisent un historique de leur parcours pour leur proposer des services, des offres personnalisées et les orienter vers les produits susceptibles de les intéresser ;
  • Les écrans connectés : pour commander des articles en un clic, consulter des catalogues et créer un lien avec la version numérique de l’enseigne.

 

Zoom sur l’expérience client dans un magasin du futur

Le secteur de la distribution l’a bien compris, pour attirer des clients il faut miser sur des espaces qui valorisent leur expérience. Car pour qu’un consommateur ait envie d’acheter, il doit se trouver dans un lieu accueillant, se sentir bien et se savoir écouté. Tour d’horizon des concepts qui bâtiront le magasin du futur.

Personnalisation

Une stratégie omnicanale est LA solution pour offrir une expérience inédite et sur mesure à sa clientèle. Cette approche marketing repose sur l’ultra personnalisation du parcours client : le client et ses attentes doivent être comblés. Dans le magasin du futur, une caméra peut détecter un visiteur dès son entrée et grâce à l’intelligence artificielle, il pourra immédiatement le décrypter et créer un historique de ses interactions, ses comportements et ses déplacements. Ainsi, les vendeurs disposeront de données pertinentes afin de jouer leur rôle de conseillers. Les données stockées mettront en évidence les rayons les plus attractifs devant lesquels les consommateurs s’attardent, ou au contraire ceux qui ne parviennent pas à attirer l’attention et à la maintenir.

Communication

L’omnicanalité floute les frontières entre les boutiques physiques et leurs vitrines web, par la multiplication des points de contact avec le client. L’avantage pour le secteur du retail ? La possibilité de générer du trafic in-store très qualifié grâce au digital. Cette nouvelle expérience du commerce laisse le choix au consommateur de mobiliser tel ou tel canal (réseaux sociaux, site vitrine ou point de vente physique) pour entrer en contact avec la marque. L’affichage dynamique en magasin et point de vente s’impose comme une solution idéale, afin de renforcer leur stratégie omnicanale. La digitalisation des points de vente consiste à placer des écrans pour que les visiteurs puissent consulter un catalogue, effectuer une commande, obtenir plus d’informations ou encore procéder à un retour. Le système de gestion Cenareo dédié à l’affichage dynamique permet d’administrer facilement son parc d’écrans, pour proposer des contenus pertinents et attrayants. En plus de favoriser l’interaction, il s’avère être un outil majeur dans le déploiement d’une stratégie de communication omnicanale puissante.

Copy of Copy of Linkedin Ads Corpo ebook 3 (1)

Collecte de data et traitement

Si ces technologies promettent des expériences inédites aux visiteurs dans le magasin du futur, elles ne seraient rien sans la data. Car qui dit personnalisation, dit collecte et analyse des comportements, afin de proposer des services ciblés et pertinents. Ces données accorderont aux vendeurs de connaître l’historique d’achat d’un client, pour un accompagnement sur mesure et avisé. Il pourra estimer vos coloris préférés, la taille de vos vêtements, les articles précédemment achetés, et une multitude de détails qui lui permettront de mieux conseiller, plus rapidement. Car c’est prouvé, si un consommateur est guidé vers les produits susceptibles de lui convenir, il passera moins de temps en boutique et ne ressentira pas la sensation de perte de temps ni d’agacement.

Expérience employé

L’avènement des magasins connectés interroge sur la pertinence de la présence humaine au sein des points de vente. Nombre d’enseignes en France sont freinées par les lois qui interdisent le travail après 13 h le dimanche. L’exigence des consommateurs de pouvoir obtenir ce qu’il veut à n’importe quel instant pose donc la question de la rentabilité de l’abolition de cette loi. Des expérimentations ont prouvé que les magasins ouverts le dimanche ont connu une hausse de leur fréquentation et de leurs ventes. En réalité, le recours aux caisses automatiques pour remplacer le personnel pourrait permettre aux magasins du futur d’étendre leurs horaires d’ouverture, la nuit et le dimanche après-midi. De plus, les enseignes ne font peut-être pas appel à leurs collaborateurs durant ces plages horaires, mais des salariés seront tout de même nécessaires afin d’accueillir les clients, de surveiller le magasin, de s’occuper de la mise en rayon, du rangement et du nettoyage.

En savoir plus sur la solution

Proposez une expérience immersive inédite à votre clientèle grâce à l’affichage digital. Cenareo vous accompagne dans le déploiement de votre stratégie omnicanale de digitalisation des points de vente, par le biais de son système dédié à l’affichage digital. Générez du trafic qualifié et offrez une expérience inédite à votre clientèle en créant et diffusant des contenus pertinents sur votre parc d’écrans et ce, instantanément. Cenareo répond aux tendances de demain dans le magasin du futur, pour une expérience unique et une communication sur mesure.