Publié le : 13 juil. 21  |  Lecture : 3 minutes

Playlist vs algorithmes : la programmation intelligente au service de la productivité

Programmer la diffusion de contenus sur un parc d’écrans peut s’avérer très chronophage. Sauf si l’on s'équipe de solutions intelligentes.

Les écrans de communication sont bien sûr un moyen de communiquer des informations à des clients ou futurs clients. Mais leur utilisation est aussi tout à fait pertinente à l’intérieur de l’entreprise, à destination des collaborateurs. L’affichage dynamique est un outil de communication interne qui permet de susciter leur engagement et leur sentiment d’appartenance. 

 

Avant d’intégrer les écrans à son plan de communication à côté d’autres solutions (réseaux sociaux, intranet…), il faudra pourtant réfléchir à la meilleure façon de gérer la création et la diffusion de ses contenus. Des solutions existent, qui permettent notamment de simplifier le pilotage des contenus sur des parcs complexes, multisites, qui impliquent un grand nombre d’utilisateurs et une granularité de contenu qui peut différer. 

 

Le recours aux playlists : une fausse bonne idée 

Pour leurs campagnes de communication, beaucoup d’entreprises ont tendance à avoir recours à des playlists “maisons”. Par playlist, il faut entendre l’utilisation d’une série de diapositives diffusées dans un ordre programmé en avance. Ces messages seront diffusés les uns après les autres, comme un diaporama qui tourne en boucle.

Le recours à ces playlists présente de vraies difficultés. Tout d’abord, elles demanderont aux communicants de créer manuellement des playlists de diffusion pour chacun des écrans de sa flotte. Des tâches chronophages, qui impactent la productivité, notamment quand il est question de flottes de grande ampleur. Autre limite liée à l’utilisation de ces playlists : programmées à l’avance, elles ne sont pas contextualisées, c’est-à-dire adaptées à l’environnement et à la cible exposée au message. 

Pourtant, un affichage dynamique optimisé doit tenir compte de quelques règles de marketing contextuel. Pas uniquement réservée à la communication en points de vente, la contextualisation des messages trouve tout son sens dans le cadre d’une communication interne. Les informations diffusées pour un site ne le seront pas forcément pour d’autres. Il s’agit d’ailleurs d’une raison pour laquelle certaines entreprises ont fait le choix de s’orienter vers une stratégie de communication glocale.

 

guide communication ecrans

 

Les algorithmes intelligents : le choix de la productivité

Le recours aux algorithmes constitue une excellente alternative aux playlists “maisons”. Contrairement aux playlists qui sont programmées manuellement à l’avance et qui ne répondent pas forcément au besoin de l’audience, les algorithmes vont s’adapter de façon intelligente au contexte en tenant compte de données liées à la météo, à la géolocalisation, au jour, à l’heure ou encore à la démographie. 

Les algorithmes vont ainsi construire une infinité de scénarios de communication adaptés à leur contexte de diffusion pour une communication toujours plus ciblée. Autre atout de ces solutions intelligentes, leur gain de productivité : avec la contextualisation intelligente, il devient inutile de programmer des playlists à l’avance pour les différents écrans qui composent son parc. Les algorithmes permettent une communication plus efficiente et font gagner un temps précieux. 

 

Un meilleur taux de mémorisation des messages

Les logiciels SaaS d'affichage dynamique permettent de donner les bonnes instructions aux algorithmes, de programmer les affichages selon différentes règles : il sera ainsi par exemple possible de prévoir la diffusion d’une vidéo un certain nombre de fois à un certain moment de la journée. 

La communication sera plus impactante car mieux ciblée avec le double bénéfice de gagner le temps de programmation des campagnes. Il s’agit également de l’option qui garantit la meilleure mémorisation des messages par les collaborateurs :

"60% des consommateurs sont susceptibles de se souvenir d'un message diffusé dans un contexte pertinent"

IAS, La puissance du contexte

 

Comment faciliter la programmation de ses contenus ?

Outre le recours aux algorithmes, d’autres bonnes pratiques sont à suivre pour une programmation facilitée de ses contenus :

  • Tout d’abord, il est nécessaire de faciliter sa programmation en optant pour une interface simple et intuitive qui sera facilement adoptée par les équipes. Des solutions SaaS ou Content Management System (CMS), vous permettront de gérer les écrans et leurs contenus depuis n’importe quel appareil.
  • Autre conseil, celui de segmenter sa flotte d’écrans en les regroupant par caractéristiques communes pour une programmation précise et qui permet encore de gagner en productivité.
  • Dans une optique de communication interne, il ne faut pas oublier que les données internes de l’entreprise peuvent aussi constituer d’excellents messages à relayer en temps réel via l’affichage dynamique. Le niveau de satisfaction client, les niveaux de stocks des produits ou même la visualisation de la progression des ventes peuvent constituer des moyens de motiver et de valoriser les équipes dans un point de vente, par exemple.

 

Cenareo fournit des capacités de planification intelligente qui épargnent des efforts de programmation tout en répondant à vos besoins spécifiques, grâce à une communication adaptée au contexte.

 

En savoir plus sur la solution